Pierre Mialon

Années 1973 à 1980 cours du soir à l’école des Beaux Arts de Clermont Ferrand.

Initiation à la gravure à l’atelier de Chamalières de 1998 à 2000.

Pratique de la gravure depuis 1998, essentiellement l’eau forte et dans une moindre mesure la linogravure, la pointe sèche, l’aquatinte.

Expositions

Triennale de l’estampe de Chamalières 2000, 2003, 2006, 2010, 2014.

Foire des arts de Chamalières 2008, 2009.

Les Arts en balade 2009, 2013, 2014.

Les amis de l’AMAC 2009.

Usine du May à Thiers 2009.

Centre Camille Claudel 2009.

Mairie de Mirefleurs 2010.

Mairie de Pont du Château 2011.

IUFM du Puy en Velay, Clermont Ferrand, Moulins 2012.

MARQ « la mort du saltimbanque » 2012.

Journée de l’estampe contemporaine place Saint Sulpice à Paris 2012.

Musée d’Ussel 2012.

Arronnes (Allier) 2012.

Thiers 2012

Il faut qu’il n’y ait qu’allusion. Nommer un objet, c’est supprimer les trois quarts de la jouissance du poème qui est faite de deviner peu à peu : « suggérer », voilà le rêve, évoquer petit en petit un objet pour montrer un état d’âme, ou, inversement, choisir un objet et en dégager un état d’âme, par une série de déchiffrements.

Mallarmé